Comment Amadou Ba « fait taire des journalistes »

Comment Amadou Ba « fait taire des journalistes »

« Ces hommes de presse ayant acquis un patrimoine foncier aux Almadies, à Sacré-Cœur, à Ngor, à Yoff ou ailleurs, sont pour la plupart des cas de l’œuvre du ministre Amadou Ba ». Voilà ce que livre le journal Zoom Info, consulté par Actunet.

On y lit que « l’affaire khadim Gadiga semble n’être que la goutte qui a fait déborder le vase. Mais le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan connaît bien ce système (…) Des patrons de pesse ont encaissé, dans les secrets de son cabinet ou via des émissaires, des millions de FCFA et des terrains dans la capitale. Aussi, des confrères, parfois simples reporters, ont de grandes faveurs de sa part. Ce sont des gens que le ministre prend aujourd’hui comme des amis ».

Ces derniers ont souvent brandi, selon des témoignages recueillis par Zoom, des dossiers contre le ministre des Finances. À la longue, ce dernier s’est résolu à transformer les maîtres chanteurs en partenaires.

Récemment, un patron de presse a été secouru par le ministre Ba. Devant payer beaucoup d’argent à son imprimeur, il a reçu de la part du ministre un véhicule 4X4. Libre à lui de voir comment faire avec son bolide pour solder sa dette.

En fait, « nommé ministre, il s’est vu opposer des dossiers concernant sa gestion à la tête de la Direction des impôts et domaines. Il a subi tellement de relances que de guerre lasse, il a fini par comprendre (…) Le ministre aurait tellement compris le jeu, qu’il sait maintenant, de façon autonome et délibérée, quand et comment réagir ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here