La LONASE, temple du vol, symbole par excellence de la mal gouvernance

La LONASE, temple du vol, symbole par excellence de la mal gouvernance

La Loterie nationale sénégalaise (Lonase) est cette entreprise publique coupable de toutes les dérives financières. Lors de sa création, en 1989, dans l’article 2 alinéa 6 de son statut, il est prévu que la LONASE peut procéder au financement de tout programme d’investissement collectif fixé par les pouvoirs publics. Une disposition qui couvre totalement les malversations de la société, puisqu’il n’est nullement mentionné les programmes concernés, encore moins la traçabilité de l’argent dépensé à cet effet.

Cela ne devrait pas être chose aisée, mais, à la Loterie nationale sénégalaise, il est possible de voler les deniers publics et de s’en tirer à bon compte. Une bamboula financière qui mérite qu’on s’y penche et que des mesures correctives soient prises. En fouinant, par exemple, dans le rapport 2013 de l’Inspection générale d’Etat, Yerimpost a tenté de comprendre comment un ancien directeur général de la Loterie nationale sénégalaise a réussi son coup de maître. Plus de trois (3) milliards de francs CFA, c’est le trou que l’IGE a relevé dans sa gestion et Baïla Wane s’en est plutôt bien tiré. A l’époque, il avait justifié ces agissements par le fait qu’il avait subi des pressions irrésistibles des hautes autorités de l’Etat. Quelques 7 mois de prison et Baïla Wane recouvrait la liberté au gré d’une LP (liberté provisoire) après avoir prétexté un handicap cardiaque incompatible avec la rigueur carcérale. En 2016, la justice sénégalaise a lavé à grande eau Baïla Wane en lui délivrant une ordonnance de non-lieu total. Le travail de la redoutée IGE a tout simplement été mis à la poubelle comme pour dire que sa mission ne sert pas à grand chose… L’actuel directeur, Amadou Samba Kane, un transfuge du PDS qui a transhumé à l’APR pour garder son fauteuil, ne fait guère mieux. La Lonase reste ce gouffre à milliards où le vol est érigé en principe de gestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here