Acte aux antipodes des valeurs prônées par l’armée: Un Lieutenant-Colonel aux arrêts

Selon des sources de "Kritik", le Lieutenant-Colonel Mouhamadou Abdoulaye Sylla, Chef de Corps du 12ème Bataillon d’instruction, est aux arrêts de rigueur depuis jeudi dernier. Une mesure disciplinaire prise par son supérieur hiérarchique, le Colonel Mbaye Cissé, Commandant de la Zone militaire N°2(Saint Louis)

Que reproche-t-on au Chef de Corps ? Selon nos interlocuteurs, le Lieutenant-Colonel, un fervent mouride, a reçu dans son bureau le porte-parole du Khalife général des Mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

Une visite privée sur laquelle rien ne peut lui être reprochée. Toutefois, au moment où son hôte s’apprêtait à regagner sa rutilante 4X4, le Chef de Corps en charge d’inculquer, tous les quatre mois, les valeurs de l’armée à 1200 recrues, a demandé à ses éléments, en tenue correcte, de former une haie d’honneur en psalmodiant…

Un acte aux antipodes des valeurs prônées par l’armée, où il est formellement interdit d’exhiber son appartenance confessionnelle, acte qui sera payé cher par le Chef de Corps du 12ème Bataillon(Saint Louis), qui selon toujours nos interlocuteurs, sera relevé de ses fonctions après que l’affaire a fuité.

Pour rappel, des militaires, de retour d’une Opération extérieure (Opex) au Darfour qui s’étaient rendus à Touba remettre leur « adiya » à leur marabout, avaient été sanctionnés parce que, simplement, ils s’y étaient rendus avec leurs tenues de mission.

.exclusif.net

Articles similaires

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Fermer