« De ce Sénégal, je ne suis pas. »

A ceux qui ne comprennent pas et méritent de comprendre. Par devoir et par patriotisme…

Article ecrit en 2015, ce qui me chagrine le plus c’est que le President de la Republique m’ait donne raison.

Nous avons fait l’erreur en 2012 de nous fier aveuglément a Abdou Latif Coulibaly et Souleymane Jules Diop et les autres acteurs du M23 a leur arrivée auprès du PR nous avons découvert ce dont ils étaient capables et de quoi leur activisme etait enceint.

Nous avons finalement  compris comment certains réseaux d avaient joué un rôle fondamental dans la construction de l’opinion, et combien les informations qui alimentaient notre activisme pourraient avoir été manipulés, donc notre combat reposait grandement ou plutot se nourrissait amplement de contre vérités diffusées savamment dans la presse.

Nous avons ete aussi choqués de voir leur silence sinon pire leurs plaidoyers en faveur du Président alors que ce dernier reconduisait le système qu’ils avaient combattu au nom des principes. J ai vu combien ces mêmes principes sont allègrement violés, piétinés sans qu ils ne s’en offusquent ou les dénoncent.Nous aurions aussi compris s’ils s’en démarquaient en démissionnant étant liés a l’obligation de réserve, on comprendrait leur posture d antan. Mais RIEN.

Au nom de tout cela, nous avons décidé de relativiser tout ce qui nous avait été rapporté, nos  positions d’antan, et nos  positions actuelles par rapport a beaucoup de dossiers.Notre propos n’est ni de laver Karim Wade encore moins son père mais de faire comprendre que nous  ne sommes plus dans cette logique de relayer la communication de ces personnes, et donc que nul ne s’inquiète de nous  voir prendre le contre pied des experts en propagande anti Karim Wade.

Ceci n’engage que ma personne. Nous sommes libre n’avons jamais signé de contrat de solidarité, encore moins de fidélité avec qui que ce soit. Nous ne sommes  motivee que par la recherche de la justice et de la vérité. Après avoir été témoin de l’absolution de Awa Kuddu Ndiaye, et certains dignitaires du régime de wade, et la rigueur du traitement réservé au fils Wade, que nous avons bien lieu de nous attendre a un reglement de compte politicien, ou a une revanche d’égos qui ne dit pas son nom. La traque selective des biens mal acquis, ne saurait être une solution a la demande populaire de la reddition des comptes. La reddition des comptes doit elle être amnésique, ou borgne ?

Combien sont passés de fils de paysans a multi milliardaires dans le dispositif de Macky Sall ? Et les comptes précédents l’arrivée de Wade au pouvoir ? Qu’en est il des comptes actuels déjà bien brumeux? Doit on forcement attendre la fin de la bamboula pour interpeller ceux qui manifestement ont de simples goorgorlous, ont des moyens a faire palir Cresus comme Marieme Faye, Aliou Sall, Adama Faye, Mansour Faye etc ? Si vous voulez que le peuple senegalais vous accorde du crédit, commencez d’abord à balayer devant votre porte !

A l’heure actuelle je ne vois pas de différence entre ces membres de la dynastie Faye Sall et Karim Wade. C’est comme si vous entendiez un voleur s’activer dans votre domicile, au lieu de l’assommer avec, vous courez derrière un autre qui est déjà au bout de la rue, en disant que celui qui s est enfui a dérobé votre diamant, mais tandis que vous courez derrière le voleur avec le diamant vous laissez derrière vous votre coffre fort ouvert, votre or, vos économies l’autre voleur la latitude de bien se servir et de prendre bien plus que le premier voleur, mais vous faites mine que ce n’est pas bien important, seul le diamant dérobé par le premier mérite l’intérêt de la famille ! N’est pas formidable ?!

C’est bel et bien ce a quoi nous assistons actuellement au Sénégal. On court a perdre haleine derrière un voleur présumé, tandis que les caisses sont largement ouvertes, mieux défoncées et mises a la disposition d’une famille, d’un clan !

L’histoire du voleur, montre clairement, que ceux la qui poursuivent le premier voleur, laissant les trésors de la maison aux mains de l’autre ou des autres voleurs, est juste pour montrer que la supposée traque des biens mal acquis est juste une fanfaronnade de plus.

Le réflexe de tout bon père de famille, figure qu est cense representer le President Macky Sall, devrait normalement assurer d’abord la sécurité du patrimoine après le passage du premier voleur, avant de courir récupérer le butin dérobé. Mais pour cela il faut être effectivement soucieux de la préservation du patrimoine commun ce qui n’est pas le cas de Macky Sall.

Voila le Sénégal de Macky Sall, tout fait d’incohérences, de contradictions, d’aberrations, d’excès, d’incompétences, d’impunité et d’injustices. Tout ceci avec la complicité bienveillante “des anciens combattants de la République” ! Comme le disait si bien l’autre « De ce Sénégal je ne suis pas. » et je l’assume.

Francoise Helene Gaye

 

Articles similaires

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Fermer