L’ÉTUDIANT OUSSEYNOU DIOP LIBRE

Attrait, ce mardi, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour apologie au terrorisme, l’étudiant en physique et informatique, Ousseynou Diop, qui encourt 3 ans de prison ferme, sera fixé sur son sort le 22 janvier prochain. Mais, pour l’instant, il peut s’estimer heureux d’autant plus que le juge a suivi à la lettre la requête de son avocat en lui accordant la liberté provisoire. Ainsi, après avoir séjourné près de 4 ans en prison, le jeune étudiant va retrouver les siens.
Les faits pour lesquels il a été emprisonné remontent à 2015, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Le jeune étudiant, très connecté sur les réseaux sociaux, publie un commentaire sur sa page Facebook pour approuver l’acte barbare. « Vous ne devez pas oublier ce que vous avez fait avec l’œuvre de Charlie Hebdo, en caricaturant notre cher prophète (Psl). Vous n’avez encore rien vu. Des attentats, il y en aura d’autres », publiait-il sur sa page Facebook, sans mesurer les conséquences qu’un tel post pourrait engendrer. Moins de 48 heures après son post, il a été arrêté. Inculpé pour apologie au terrorisme, il a, ce mardi, face au juge, regretté sa publication. « C’était des gamineries, des farces. Je suis resté trois jours en prison sans fermer l’œil. J’ignore même les raisons qui m’ont poussées à faire ce commentaire », regrette-t-il, tout en faisant savoir qu’il n’est pas quelqu’un de violent et qu’il condamne le terrorisme. Il dit même ignorer la définition de ce terme. « Ce sont des propos que je regrette profondément car, je n’ai jamais eu l’intention de faire mal à quiconque ». Le procureur, malgré les regrets du prévenu, a requis 3 ans de prison ferme. A l’en croire, les faits d’apologie du terrorisme sont constitués car le prévenu a utilisé un support internet pour diffuser son message. Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe. Ces derniers se sont mêmes indignés sur la longue détention provisoire de leur client. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 22 janvier prochain

Articles similaires

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Fermer