MOUVEMENT JUBANTI SENEGAL REK

En democratie, une regle elementaire s’impose: face a un pouvoir, il faut toujours une opposition. Puisque beaucoup de transhumants politiques ont rejoint le Parti de Macky Sall l’Apr, les plumes du peuple se sont brisés et les voix du peuple ankylosés a force de déguster les’delices du pouvoir longtemps à eux refusés par Wade ! Ils tiennent enfin leur jouissance, oubliees les belles envolées sur le Patriotisme, les sérénades a la Republique, les litanies a la bonne gouvernance !

Nous l’avons vu ils sont désormais du lot de ceux qui se partage les terres du domaine National, ils sont à l’assemblée de Macky Sall, qui réédite le forfait Democraticide, qui l’a porté au pouvoir, et dire que ce sont eux qui avaient la pierre face à Wade la mine déconfite, la bouche écumant la rage à la façe du monde ce Mr Niasse !

Bref, nous avons tous vu de quoi étaient ceints ces chevaliers de la démocratie et de la bonne gouvernance …. Rien n’a changé sous nos cieux. La République des apprentis et des frustrés a fini de confisquer la seconde alternance.
Ceux qui pensent qu’il est grand temps de rompre avec l’oligarchie politicienne et ses méthodes iniques, pour offrir une alternative au pays, il y a en beaucoup doivent s’organiser.

C’est l’objet de cet appel : rassembler, créer une coalition des leaders, nous affirmer. Faire comme au Nigeria et ailleurs. Une nouvelle alternance n’a de chance de reussir que on s’organise une opposition credible et capable…
La situation actuelle du pays exige une alternance mais une vraie alternance qui ne decoive pas et ne serve qu’à sortir une poignée de morts de faim de la misère au détriment des intérêts du peuple sénégalais, comme on l’a vu dans le pays ces dernieres années…

Selon Albert Hirschmann S’exprimer, s’accommoder ou s’exiler sont les trois options qui s’offrent a l’individu dans la societe.
Nous sommes passées par les trois phases définies par Hirschmann .
Nous avons essayé de nous en accommoder des puanteurs de la pègre. Nous boucher le nez n’a pas suffi à étouffer les effluves nauséabonds de l’iniquité, l’impunité, et de la prédation des ressources communes.

Détourner le regard non plus n’a pas suffi la monstruosité de la mise à sac des ressources et l’exploitation systématique de la masse par une minorité de copains est si énorme qu’on ne peut le surmonter, si profond qu’on ne peut le sonder, il est si grand qu’on ne peut le contourner, tant et si bien qu’une seule issue s’imposait a nous le choix stratégique de l’exil.

Mais de notre exil exil nous avons décidé de nous exprimer enfin et de le combattre ce monstre… Nous savons qu’il y a des milliers de compatriotes beaucoup plus compétents, plus a meme de mener ce combat, mais puisque ils refusent de se jeter dans le combat, nous le faisons en attendant qu’ils nous rejoignent ét accomplissent cette mission salutaire pour le peuple sénégalais. Nous tendons la main à tous les sénégalais de bonne volonté ! Rejoignez nous! Plus on sera nombreux, plus on sera forts!

Articles similaires

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Fermer