Mystère sur le montant recouvré des biens de Karim Wade

Malgré le tintamarre, le montant recouvré par l’Etat dans le cadre de la traque des biens de Karim Wade reste un mystère. L’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE), Antoine Félix Diome, n’a pas été en mesure hier de donner un montant précis recouvré par l’Etat du Sénégal dans l’affaire Karim Wade, en dépit de l’insistance des journalistes. L’AJE s’est contenté de dire que le recouvrement est évolutif.

Selon lui, on a même voulu faire dire ou faire constater des divergences sur les montants qui ont été annoncés par des autorités ministérielles. Quand l’Etat encaisse des recettes, explique-t-il, celles-ci doivent être retracées budgétairement, car c’est de cette manière que fonctionne un Etat.

A défaut de donner une somme précise, il indique que les montants recouvrés ont été intégrés dans les lois de finances rectificatives de 2013, de 2014 et de 2015. Antoine Diome soutient que des ressources exceptionnelles y ont été retracées, parce qu’entre temps il y a eu des mutations, des réalisations d’actifs et des encaissements qui ne pouvaient pas ne pas faire l’objet d’inscription budgétaire à cet effet.

A l’en croire, on peut avoir, dans le cadre du recouvrement des montants liquides qu’on verse directement au trésor, des actions mutées au nom de l’Etat, des titres fonciers qui doivent suivre une procédure avant leur inscription budgétaire. «Ce n’est pas terre à terre comme l’imaginent les gens», affirme l’AJE.
L’AS

Related Articles

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Close