Parrainages – Abdoul Mbaye passe, Guirassy, Atepa, Aida Mbodj recalés

(Dakar) Le président du parti l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, a validé son parrainage ce samedi au Conseil constitutionnel. « On a procédé à la vérification des signatures que nous avons déposées. Ils ont enlevé 10% sur les 60.000 signatures, soit une invalidation de 6.000 », a confié le secrétaire national des élections de son parti, Mously Alassane Dieng.

C’est tout le contraire du mandataire de Pierre Goudiaby Atepa. Mbaye, Sylla Khouma n’a pas été prolixe à sa sortie du Conseil constitutionnel. « Je n’ai rien à vous dire. Je suis fatigué, j’ai faim. De toute façon, nous sommes confiants, nous reviendrons mercredi pour le PV », a-t-il dit sans entrer dans les détails. Ce qui laisse croire que son candidat n’a pas obtenu le nombre de parrainages requis pour participer à l’élection présidentielle.

Mamadou Cissokho, le mandataire de Moustapha Guirassy, quant à lui a déploré le « manque de sérieux, la confusion et le tâtonnement » des 7 sages du Conseil constitutionnel. « Nous avons commencé la vérification et quand nous sommes arrivés dans la région de Saint-Louis, ils (les 7 sages) ont constaté qu’il n’y avait pas le nom du mandataire de la région et n’ont pas voulu continuer ».

Avant d’ajouter : « A cause d’une seule région, ils disent qu’ils ne sont pas en mesure de continuer la séance de vérification », a déploré M. Cissokho révélant qu’ils avaient déposé 55. 343 signatures.

Aida Mbodj également est venue grossir les rangs des recalés du parrainage par le Conseil constitutionnel ce samedi.

Related Articles

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Close