PRESIDENTIELLE 2019 : 137 Candidats Enregistrés

Le comédien Koutia ferme, pour l’instant, la liste des candidats déclarés à la présidentielle de février prochain. Au total, ils sont provisoirement 137 candidats à la candidature, selon Bernard Casimir Cissé, le directeur de la formation et de la communication de la Dge qui a pris part hier à l’atelier de lancement du projet «Sunu Election» organisé par l’Union des magistrats sénégalais (Ums).

A la date du mardi 13 novembre 2018, 137 candidats à la candidature sont enregistrés à la Direction générale des élections (Dge) du ministère de l’Intérieur. C’est ce qu’a révélé Bernard Casimir Cissé, le directeur de la formation et de la communication de la Dge qui a pris part, hier, à l’atelier de lancement du projet Sunu Election organisé par l’Union des magistrats sénégalais (Ums). Il précise que le dernier candidat qui s’est déclaré pour la présidentielle du 24 février 2019 est le nommé Samba Sine alias Koutia dont certains avaient cru que sa participation annoncée à la prochaine élection relève de la comédie. Bernard Casimir Cissé introduisait un sous-thème intitulé : «Nouveautés intervenues dans la législation sur le processus électoral». Et à décrypter ces propos, il est même à craindre que le nombre de 137 candidats à la candidature soit revu à la hausse. Une telle probabilité n’est pas à exclure du fait que, selon le directeur de la formation et de la communication de la Dge, «tous les citoyens remplissant les conditions requises peuvent valablement déclarer leur candidature à la présidentielle».

Pour certains participants à cette rencontre des magistrats, cette pléthore de candidats pour la course à la présidentielle donne raison au pouvoir qui a instauré la loi sur le parrainage pour, selon le Professeur de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Ngouda Mboup, «filtrer les candidatures fantaisistes», précisant au passage qu’il s’agit là d’un «système de filtrage démocratique». Introduisant le thème sur les «Enjeux et défis du parrainage», ce dernier n’a pas manqué de relever les insuffisances de la loi sur le parrainage qui, selon lui, comporte de nombreuses insuffisances qu’il a démontrées point par point. Il cite par exemple l’absence de recours en cas de rejet du dossier d’un candidat.

Le professeur Ngouda Mboup épouse les thèses du gouvernement pour justifier l’introduction de cette loi, pourtant rejetée catégoriquement par toute l’opposition. C’est pourquoi, il convient de relativiser sa thèse et pour cause, aucune élection présidentielle au Sénégal de l’indépendance à nos jours n’a jamais enregistré plus de quinze candidats et pourtant ce qu’il appelle trivialement «filtrage démocratique» n’existait pas. En effet, l’élection présidentielle de 2012 n’avait enregistré que quatorze candidats. Celle de 2007 avait enregistré le plus de candidats de l’histoire politique du Sénégal avec quinze prétendants. En 2000, ils n’étaient que huit candidats à la course à la présidentielle dont trois sans étiquette et pourtant le parrainage n’existait pas. En 1993, les candidats étaient également au nombre de huit seulement. Et en 1988, ils n’étaient que quatre candidats: Abdou Diouf le président sortant, son principal rival de l’époque Abdoulaye Wade, feu Babacar Niang du Plp et enfin Landing Savané d’Aj/Pads. Du temps de l’ancien président Senghor, le nombre de courants politiques et donc de candidats était limité à quatre.

Dans un autre registre, l’invalidation de l’inscription du candidat déclaré du Pds, Karim Wade, sur les listes électorales, par les services du ministère de l’Intérieur, s’est invitée aux débats. Dans la foulée, un magistrat a demandé des explications au représentant du ministre en charge des élections les raisons qui ont guidé cette position de l’Administration. Mais cette préoccupation n’a pas reçu de réponse de la part du mandataire de la Direction générales des élections. Ce dernier a vite évacué le sujet en estimant que son exposé ne comporte pas cet aspect de la question.

Walfnet

Pape Ndiaye& Charles G.DIENE

Related Articles

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Close