Ses parrainages rejetés par le Conseil constitutionnel, Pape Diop se rebelle

Dans un communiqué envoyé à Dakaractu, la cellule de campagne de l’ancien maire de Dakar informe que sur les 66800 soumis, 15000 ont été rejetés. L’argument avancé par le Conseil constitutionnel ne semble pas les convaincre puisqu’ils l’ont qualifié de « fallacieux ». « Tel qu’il ressort des communications avec le Conseil, cette décision est la preuve, s’il en est encore besoin, de ce que la tentative d’invalidation du candidat Pape DIOP n’avait pour but que de l’évincer du processus électoral eu égard à sa montée en puissance sur la scène politique, parce qu’incarnant mieux que quiconque le renouveau politique auquel aspire l’immense majorité des sénégalais », s’indigne l’équipe de communication du candidat de Bokk GIS-GIS. Qui est convaincu que, avec ces velléités d’invalidation en cascade, le pouvoir donne l’impression de vouloir sélectionner les candidats qu’il souhaite voir concourir pour affronter le candidat Macky Sall. Convaincu que leur candidat est dans le collimateur du régime parce qu’il représente l’alternative la plus crédible de la famille libérale, les partisans de Pape Diop assurent qu’ils ne se laisseront pas faire. « Nous rappelons avec force que conformément à la volonté du peuple, Bokk GIS-GIS compte utiliser toutes les voies de droit pur défendre la candidature de Pape Diop », prévient Bokk GIS-GIS qui attend cependant du Conseil constitutionnel qu’il continue d’exercer son mandat sur cette affaire en toute indépendance et dégagée des injonctions du pouvoir.
exclusif.net

Related Articles

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Close