Communiqué de presse

Suite aux tout derniers lives de Françoise Hélène Gaye, des gens mal intentionnés et peu vertueux ont procédé à une déformation des propos tenus par la Présidente de Jubanti.Dès lors, il urge de lever des équivoques et d’apporter des précisons par rapport à la mésinterprétation du discours de la lionne du Cayor et de la diaspora.
La première équivoque à lever est relative au pardon qu’elle adressé à la mouvance présidentielle.Celle -ci, même si elle est très hostile au combat que mène Jubanti, est constituée de Sénégalais dont le choix doit être respecté.Les travers et l’intolérance du régime se retrouvent dans une frange importante de l’opposition .En atteste cette levée de boucliers à la suite de l’appréciation du livre d’Ousmane Sonko par Françoise.Etant donne que le livre s’adresse aux Sénégalais et porte sur le Sénégal, il appartient à chaque citoyen d’apporter son point de vue sur sa teneur et sa facture scientifique.
Considérant que l’intolérance n’est pas le seul apanage du pouvoir et qu’on la retrouve également dans l’opposition , il convient de changer de fusil d’épaule et de donner une nouvelle orientation au combat de Jubanti qui est loin d’être une tribune d’invectives, de diatribes et de quolibets.Toutefois Jubanti réaffirme son ancrage dans l’opposition et exprime son engagement au
service de la vérité et de la justice.
Désormais, nous passerons de la dénonciation à l’énonciation.Certes, la dénonciation peut contribuer à l’éveil des consciences et à la motivation des combattants, mais elle peut avoir des limites si elle ne s’adosse pas à l’énonciation et à la proposition d’une alternative que nous, Jubanti, avons déjà trouvée dans les Assises Nationales.Aucune alternative n’est plus globale, plus efficace que celle contenue dans la Charte de la gouvernance démocratique conçue lors des Assises.Jubanti n’a pas besoin de commettre un cabinet étranger à coup de millions ni de réinventer la roue pour disposer d’un programme alternatif crédible à même de sortir le Sénégal de l’ornière.
La Cellule de Communication de Jubanti
Fait à Dakar, le 20 septembre 2018

Articles similaires

Commentaire

error: Alert: Content is protected !!
Fermer